La 1ère plateforme VOD de cinéma de l'Océan Indien

Bienvenue sur la 1ère plateforme VOD de cinéma de la zone Océan Indien !

Comme pour toute première fois, le désir et l’émotion sont au rendez-vous. Le désir qui nous anime est celui de vous faire partager notre amour du cinéma indépendant et de création. Un cinéma florissant, riche, multiple, porteur d’autant de regards que d’auteurs.

Ce cinéma est présent dans la zone Océan Indien et ne demande qu’à mieux se faire connaître ici et au-delà.

Nous le connaissons et l’apprécions depuis des années déjà, nous contribuons activement à sa fabrication et à sa diffusion. Nous souhaitons aujourd’hui le promouvoir plus largement et permettre au plus grand nombre d’y avoir accès par le moyen de la video à la demande, c’est ainsi qu’est né le projet de OI>FILM.

 

Abonnement 5€/mois, sans engagement

Ce projet est aussi une aventure humaine qui repose sur un collectif fort, motivé par la même passion et porté par l’objectif de pouvoir produire un cinéma de création indépendant grâce à l’économie générée par la plateforme OI>FILM.

Auteurs, réalisateurs, producteurs, associations de diffusion et d’éducation aux images, amoureux passionnés de cinéma, nous avons uni nos énergies et nos savoirs au service du cinéma de création, qu’il nous tient à coeur de promouvoir.

+ de 100 films de l'Océan Indien

L'abonnement est de 5€ par mois (4€ à Maurice et 3€ à Madagascar) et donne accès à + de 100 films pour ce démarrage + des nouveautés chaque semaine pour 3 écrans (ordinateur, TV, smartphone, tablette). Le paiement se fait par CB et est sécurisé grace à la technologie STRIPE. C'est un abonnement sans engagement ! Vous pouvez l'arrêter à tout moment depuis votre espace abonné, d'un simple clic.

 bouton abonnez vous rouge1

 

Des nouveautés chaque semaine

Le lancement de la plateforme de video à la demande OI>FILM est un moment fort pour nous et nous souhaitons qu’il vous réunisse dans le même enthousiasme.

Au fil de la navigation, différentes thématiques vous conduiront des îles de l’Océan Indien vers d’autres îles, et de l’Afrique de l’Est à la France hexagonale. Ce qui nous importe c’est que vous vous laissiez cheminer selon vos envies et en suivant votre curiosité. Nous vous proposons de courts textes pour vous accompagner dans vos choix et vous présenter les films.

Pour vous inviter à entrer dans l’univers cinématographique de l’Océan Indien, nous avons le plaisir de partager nos 6 coups de coeur avec vous.

Nos coups de coeur

Sans thématique, cette sélection se veut être une invitation au voyage, à un beau voyage de découvertes et de rencontres. Ce sont de très beaux films que nous avons choisis, quatre longs et deux courts métrages. Ils nous ont conquis par la qualité de leur écriture, de leur réalisation et par la force de la démarche qui les traverse. Chacun de ces films défend un parti pris d’auteur fort et se distingue par l’originalité du regard porté sur le monde qu’il dépeint. Ancrés dans la culture des îles qui les a vus naître, chacun révèle la problématique de son pays d’origine.

oi film song for mada 1170

Loin des clichés d’habitude attachés à l’île Maurice, Lonbraz Kan témoigne de la fin d’un monde, d’un point de bascule vers un inconnu qui ne s’annonce pas forcément plus heureux. Les couleurs y sont belles et sombres, les contrastes flamboyants. Quant à Lot Kote Lagar, il nous entraîne dans un voyage onirique et poétique avec des personnages dignes d’un Alice au pays des Merveilles mauricien. La caméra s’y fait sensible et complice.

oi film lot kote lagar 1170

A Madagascar, Antananarivo Tiako-ianao ironise sur les contradictions de son personnage comme métaphore de la situation politique du pays. Dans ce court métrage haletant, entre documentaire et fiction, et construit comme une sorte de polar urbain, c’est finalement la ville d'Antananarivo qui a le plus beau rôle, filmée jusque dans ce brin d’herbe qu’on écrase sans y penser. Dans Songs for Madagascar résonnent les musiques et les voix des musiciens parmi les plus appréciés de la Grande Ile, le film nous entraîne avec eux en tournée et à la découverte de cet immense patrimoine musical malgache. Maloya j’écris ton nom est un bel hommage au maloya de Christine Salem et de Thierry Araste, un maloya qui se transmet et se réinvente tout en gardant profondément ancrées ses racines. Les paysages réunionnais y sont magnifiés par une image hommage à leur beauté.

oi film nawal et les femmes de la lune 1170

Enfin, avec Nawal ou les femmes de la lune, réalisé par Eric Munch et le regretté François Kotlarsky, à qui nous rendons ici hommage, nous vous proposons le partage d’un trésor musical des Comores.

Ces beaux films vous donneront un premier aperçu de l’éventail des possibles du cinéma de création de l’Océan Indien. Ce sont de véritables pépites, extraites d’un trésor plus large né des regards singuliers de chaque auteur.

OI>FILM