La plateforme VOD du cinéma indépendant de l'Océan Indien

Ce projet de diffusion VOD du cinéma d’auteur de la zone Océan Indien (OI) est le fruit d’une réflexion initiée notamment dans les nombreux échanges suscités lors des rencontres en festival (FIFAI à la Réunion, CIFF aux Comores, Rencontres films courts à Madagascar ou Îles court à Maurice) et dans les différentes instances associatives et syndicales (APAR, URPAC, Lanterne Magique, Zargano, Cinéastes de la Réunion, Agence Film Réunion, etc.). Autant d’événements culturels cinématographiques qui sont portés par une volonté de promouvoir la culture du cinéma, le développement des filières liées à l’Océan Indien, la valorisation des talents et des oeuvres, et enfin l’esprit critique. Ce projet s’adapte aux outils et moyens de communication modernes pour perpétuer ce désir d’ouverture et d’affirmation d’un cinéma de l’Océan Indien.

 

Le projet

La plateforme VOD (vidéo à la demande par souscription) a pour ambition d'accueillir les films d'auteurs de la zone du Sud-Ouest de l'Océan Indien : La Réunion, Maurice, Madagascar, Les Comores, Mayotte, Seychelles. Une case spécifique pourra porter une thématique liée à la zone et proposer des oeuvres d’autres territoires (Mozambique, Afrique du Sud, Sri Lanka, Inde, France, Europe et le reste du monde...) pour élargir l’offre de contenu.


Besoin de diffusion et d'accessibilité la plus exhaustive et la plus large du cinéma d'auteur

Le cinéma d'auteur de la zone Océan Indien connaît une forte expansion ces 20 dernières années grâce à de nouveaux soutiens publics, à la création de nombreux événements et actions culturelles. Cependant, la diffusion des films reste insuffisante. Aucune structure ne propose à ce jour, un catalogue commun et permanent de films de la zone OI.


Besoin de fédérer le cinéma d'auteur des îles et pays de la zone Océan Indien.

Il ne s'agit pas d'un repliement identitaire mais bien d'une affirmation de regards indianocéaniques qui ont toute légitimité à participer aux mutations de notre monde commun. Une nécessité dans un monde globalisé. Pour ne pas être noyé, effacé par la multiplication des échanges et des flux, il y va de notre survie intellectuelle que d'être force de proposition. Ainsi, d'adapter les moyens de diffusion aux outils modernes.


Besoin d'encourager la liberté de création

La constitution d'un catalogue de films d'auteur de l'ensemble de l'Océan Indien et sa valorisation à travers la plateforme encouragera naturellement la culture d'un cinéma endémique, l'envie de le partager et l'envie de créer.


Besoin de rémunération des ayants droits (auteurs réalisateur/ producteurs)

Le manque d'espace de diffusion entraîne une faible rémunération des auteurs et producteurs. Une fois les premiers passages télévisuels effectués, les films qui sombrent dans l'oubli, non pas à cause de leur qualité mais de la faiblesse du secteur de la distribution dans la zone, ne génèrent plus de ressources. Proposer un espace de diffusion web, ouvert sur le monde entier, c'est permettre le développement d'une économie locale du cinéma par le reversement aux ayants droits. Ces derniers sont directement informés par OI-FIM des statistiques concernant leurs oeuvres.


Objectif de coproduction

A terme, la plateforme OI-FIM pourra ouvrir l’accès au COSIP du CNC et soutenir, au même titre que les chaînes actuelles, la production d’oeuvres cinématographiques et audiovisuelles de la zone Océan Indien.


Le public visé

Ce projet VOD vise dans un premier temps à fidéliser un public déjà intéressé par ce contenu culturel. Dans un deuxième temps, nous visons la diaspora des îles de l’OI : plus d’1,5 million de personnes installées dans le reste du globe, sensibles à l’idée de créer un lien avec leur région d’origine. Et bien sûr, d’étendre notre audience à un public le plus large possible.

 

OI>FILM